vendredi 4 mars 2011

La pipe plus dangereuse que le tabac (coef : 32 / 3)

 Information trouvée sur le "post" mais pas reprise par Rachida dans son inflation médiatique. Si vous appreniez qu'elle a attrapé un cancer de l'œsophage, n'en tirez pas de conclusion. Ça a l'air sérieux cette étude américaine.

"Publié par
Supertitom
post non vérifié par la rédaction

La Fellation plus dangereuse que le Tabac !!




Non ce n'est pas une blague, c'est même le résultat d'une étude plus que sérieuse, menée entre 1974 et 2007 par le docteur Maura Gillison de l'Université de l'Ohio.

Une étude faite sur la population Américaine, faites de constatations et observations, dans l'évolution des cancers de la bouche et de la gorge. A l'issu de ces observations, le bilan est sans appelle, la fellation et le cunilingus sont plus dangereux que le tabac dans l'apparition de cancers des zones sus nommées.

Une étude qui s'est essentiellement basée sur l'observation de la souche HPV-16 ainsi que sur les tumeurs cancéreuses de certains papillomavirus (responsables des infections sexuellement transmissibles les plus répandues et les plus présentes dans le cancer du col de l'utérus.)

Par ailleurs il est à signaler que les sujets porteurs de la souche HPV-16, ont selon le spécialiste un risque multiplié par 32, d'avoir à terme un cancer oropharyngé.

Le docteur Gillison, a notamment pu observé que les cancers de la gorge et de la cavité buccale avaient augmenté de 225% au cours de ces 15 dernières années et notamment  chez les personnes ayant des activités sexuelles buccales. Qui plus est, l'étude a démontré que le fait d'avoir des rapports buccogénitaux avec plus de 6 partenaires différents au cours de sa vie, multipliait par au moins 8, les probabilités d'avoir à terme un cancer de la bouche ou de la gorge.

Le fait d'être fumeur augmente les chances de cancers selon le docteur Gillison par 3, tandis que selon elle toujours, avoir des rapports buccogénitaux augmente les chances par 32.

Que faire pour éviter cela?

La vaccination, ainsi que la prévention reste les meilleures armes pour éviter toutes contagions.
Une vaccination qui est rendu possible, autant chez les hommes que chez les femmes, et qui protège contre 4 souches de papillomavirus, dont 2 responsables de plus de 70% des col de l'Utérus, et des verrues génitales. Par ailleurs la prévention, si cette dernière est faite lors des cours d'initiations sexuels permettrait de réduire ces pratiques visiblement dangereuses.

A noter que les rapports buccogénitaux sont particulièrement pratiqués aux Etats Unis, notamment chez les populations les plus "jeunes", qui voient là une pratique moins "risquée" que le sexe conventionnel.

Bonne nouvelle malgré tout, dans le cadre, où ces infections cancéreuses sont diagnostiquées suffisament tôt, la maladie est bien souvent guérissable, et le cas échéant 90% des personnes non soignables complètement ont une espérance de vie rallongée de 5 ans voir plus sans augmentation des symptômes."

Le mieux donc en conclusion pour éviter tout risque de cancer de la bouche ou de la gorge, est donc de ne pas fumer, ni de pratiquer des activités bucco-génitales, à moins bien sûr de ne pas oublier le préservatif qui reste à ce jour la meilleur protection contre la contamination de maladies sexuellement transmissibles."

5 commentaires:

  1. Oups… je suis en train d'arrêter de fumer…

    RépondreSupprimer
  2. On ne peut plus jurer de rien, de nos jours -(

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Jean François,
    Si on en croit d'autres sondages, les français étant assez spécialisés dans les "choses de la vie", bonjour l'épidémis ...
    Bises de Béaq
    Amitiés
    Lucien

    RépondreSupprimer
  4. ben je ne fume pas (rires)
    belle soirée

    ¸.•♥•.¸¸.•♥ •Ś.Ő.Ń.Ŷ.Á•♥•.¸¸.•♥•.¸

    RépondreSupprimer